La géomatique au service de la navigation aérienne

Les pilotes d’aéronefs ont besoin de savoir où ils vont. Ils ont aussi besoin d’un espace aérien sans obstacle. C’est là que le géomaticien intervient!

Chaque nouvel immeuble construit près d’un aéroport peut constituer un obstacle à la navigation aérienne. Il est donc impératif d’avertir les autorités compétentes afin de vérifier si l’immeuble se trouve effectivement dans un corridor aérien.

C’est seulement en mesurant la hauteur et la position géographique du bâtiment que le géomaticien peut vérifier si celui-ci est un obstacle à la navigation aérienne.

Il ajoutera ensuite cette construction sur la carte.

Saint-Barthélemy, dans les Antilles françaises. Beaucoup d’obstacles naturels peuvent poser des défis pour un pilote. Image libre de droits, phototheque.net / Photographe : Michel Hasson
La navigation assistée

Pour s’orienter, les pilotes utilisent des cartes et le GPS.

Les cartes

Des éléments du territoire, comme les lacs, les fleuves, les grandes rivières, les autoroutes ou même les lignes à haute tension, deviennent de bons points de repère pour les pilotes.

C’est pourquoi les géomaticiens s’assurent qu’ils apparaissent au bon endroit sur la carte. Mais gare aux montagnes!

Le GPS

Les pilotes d’avion osent rarement voler s’ils ne peuvent pas voir le sol. Cependant, s’ils sont obligés de le faire, lors d’un atterrissage forcé ou d’opérations de recherche, par exemple, ils se servent de leurs instruments pour se repérer dans l’espace.

Parmi les nombreux instruments de vol à leur disposition, les pilotes peuvent compter sur un système de positionnement global (ou GPS) pour leur indiquer la position de leur appareil.

Les grandes lignes commerciales et les militaires ont vite compris l’importance de ce système. En effet, en sachant où se trouve l’avion grâce au GPS, puis en combinant cette position à une cartographie complète et détaillée du territoire, on évite bien des accidents.

Contribution : Guillaume Pomerleau

Tu te cherches encore ?

DEP en arpentage, DEC en technologie de la géomatique, baccalauréat en géomatique et même maîtrise ou doctorat. Trouve la formation
qui te convient et positionne-toi pour un avenir durable !

Partenaires